Diagnostic et sécurité réseau informatique Blog | NetWalker

Une mauvaise qualité VoIP peut couter cher !

Une mauvaise qualité VoIP peut couter cher !

Une mauvaise qualité VoIP peut couter cher !

Si vous suivez l’actualité des télécoms ou que vous êtes directement impliqués dans les télécoms pour votre entreprise, vous savez probablement que le nombre d’appels avec la voix sur IP (VoIP)  est en pleine expansion. Transparency Market Research, estime même que le marché mondial des services de VoIP va atteindre 136,76 milliards de dollars en 2020 contre 70,90 millions de dollars en 2013.

Si vous envisagez de changer votre ancien PABX pour un système en VoIP, ou que vous avez déjà franchi le pas, vous souhaitez sans doute réaliser des économies, bénéficier d’une meilleure qualité et de l’ensemble des autres avantages offerts par la voix sur IP.  Ce à quoi vous n’avez peut être pas encore pensé, c’est que vous ne bénéficierez de ces avantages que si votre réseau et les applications fonctionnent de manière optimale ! Pire, passer à la VoIP sans une infrastructure réseau adaptée peut même avoir un impact négatif sur votre business !

Parce que les paquets VoIP sont différents de ceux transportés par les réseaux jusque là, les administrateurs réseau sont confrontés avec de nouvelles problématiques. L’ensemble du trafic est véhiculé sur le réseau par les même équipements utilisant les même réglages. La performance de la VoIP peut être dégradée par des problèmes d’applications ou de protocoles, par des problèmes réseau basiques, ou une combinaison des deux. Si les bons outils de monitoring ne sont pas en place votre entreprise risque de rencontrer des problèmes de qualité de service (QoS) comme des temps de latence, des jitters ou des appels coupés.

mauvaise qualité VoIP

Détection des anomalies de la téléphonie sur IP avec OmniPeek

Lorsque vos clients ou prospects rencontreront des problèmes de communication parce que votre système de VoIP est en défaut, cela risque de passer pour un manque de sérieux de votre part avec la perte de chiffre d’affaire qui en découle.

Comment être certain de ne pas tomber dans ce scénario embrassant ? Une solution infaillible est d’installer un système d’analyse réseau WildPackets.

Le sniffer réseau OmniPeek fourni aux ingénieurs une visibilité temps-réel pour l’analyse en tout point du réseau. Une telle solution ne nécessite pas un investissement couteux et garantissent le bon fonctionnement du système, même 10 gigabit, l’analyse des performances applicatives, la surveillance et le contrôle de la VoIP et plus encore. En utilisant les outils de contrôle de la QoS VoIP d’OmniPeek, les ingénieurs peuvent zoomer rapidement et visualiser des informations détaillées de tout problème VoIP, réaliser un diagnostique et résoudre le problème en temps-réel.

Utiliser un tel outil permet de :

  • Déterminer au fil de l’eau la qualité de la voix et de la vidéo pour chaque flux et être prévenu des pertes de paquets au delà d’un certain seuil pour maintenant la QoS.
  • Contrôler la qualité des appels, avec entre autre, le R-Factor et les scores MOS, en utilisant le même outil que pour le surveillance et le diagnostique de l’ensemble du réseau.
  • Assurer la conformité avec les polices réseau mises en place pour optimiser le fonctionnement de la VoIP.

Comme tant d’autres innovations la VoIP offre de nombreux avantages, à condition d’être utilisée au mieux de ses capacités. C’est ce que vous permet de contrôler au quotidien le logiciel OmniPeek.

 

Librement inspiré de l’article « How Poor VoIP Call Quality Can Cost You Money » de WildPackets

Plus d’informations sur OmniPeek

One thought on “Une mauvaise qualité VoIP peut couter cher !

  1. Pingback: Pourquoi une mauvaise gestion de la bande passante réseau peut vous couter cher ? | Networker's Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *